N°1 en Europe des motos

Pratique de la pilotage : conseils de professionnels à destination des débutants

Header - La vraie vie : conseils de pilotage issus de la pratique

Vous avez passé avec succès l'examen du permis de conduire ? Très bien ! Félicitations !

Mais cela ne signifie toutefois pas pour autant que votre « apprentissage » est terminé. Même la meilleure auto-école ne peut pas vous apprendre tout ce qu'un bon conducteur doit savoir. Vous trouverez ici quelques conseils pratiques que même les motards les plus expérimentés ne devraient pas oublier.

Conseils de conduite - Les débutants de moto

Au début, ne pas exagérer

La moto est synonyme d'efforts à la fois physiques et mentaux : concentration permanente, décisions rapides, mouvements et forces de maintien inhabituels. Il n'est donc pas étonnant que les débutants se fatiguent rapidement. Donc : dosez les séances d'entraînement avec parcimonie, n'hésitez pas à faire fréquemment des pauses et surveillez votre propre comportement Les petites erreurs de pilotage et de manipulation indiquent aux motards expérimentés que leur concentration diminue. Prenez leur exemple : vous avez oublié le clignotant ou oublié de rétrograder ? Vous avez pris un virage trop serré ou trop rapidement ? Vous n'avez pas vu le dernier panneau de signalisation ? Pour vos premières balades, ne dépassez pas une durée de 2 à 3 heures plus les pauses.

Plutôt qualité que rapidité

Tous les motards ont bien sûr du plaisir à tester la puissance du moteur. Mais un actionnement permanent de l'accélérateur implique des freinages tout aussi brusques. En particulier les débutants sont vite dépassés par ces changements fébriles permanents, ils n'arrivent pas à trouver leur rythme et font des erreurs de pilotage. Et plus le niveau de difficulté de l'itinéraire choisi est élevé, plus ils ont du mal à s'y retrouver. Essayez plutôt de rouler à une vitesse constante en regardant ce qui se passe devant vous – mais surtout en anticipant les dangers ! N'oubliez pas : une pilotage exemplaire sur les départementales ne vous permettra pas seulement d'être sûr de vous et décontracté, vous arriverez aussi plus rapidement à bon port.

« Une pilotage exemplaire sur les départementales ne vous permettra pas seulement d'être sûr de vous et décontracté, vous arriverez aussi plus rapidement à bon port. »

Acquérir de la routine

Sur la moto, nous enchaînons et répétons constamment de nombreux comportements et mouvements. En assimilant ces routines de telle manière qu'elles deviennent des automatismes en cas de besoin, vous serez en mesure de réagir plus rapidement et de rester concentré sur la situation actuelle. Pour vous entraîner, choisissez de préférence un trajet près de chez vous que vous aimez et connaissez bien et empruntez-le toujours dans la même direction. Roulez en toute connaissance de cause et apprenez par cœur chaque virage jusqu'à ce que vous ayez trouvé votre rythme de croisière. Vous pourrez sûrement aussi encore y ajouter des manœuvres de freinage et de contournement (slalomer).

Apprendre à lire la route

La découverte de nouveaux itinéraires et l'exploration de régions inconnues rendent les virées en moto tellement excitantes. Cela implique cependant toujours un certain danger car, bien souvent, il est impossible de savoir si le prochain virage sera serré et ce qui nous attend ensuite. Mais heureusement, les routes départementales, en particulier les petites routes secondaires, s'intègrent, la plupart du temps, au paysage. Ne surveillez donc pas seulement la route, observez également le paysage. Les haies, les rangées d'arbres, les lignes électriques, les cours des ruisseaux – Tous ces points de repère peuvent vous aider à anticiper le tracé de la route. Mais attention : il s'agit là de points de repère, pas de faits établis.

Monter dans un groupe

Ne pas se laisser stresser

Lorsqu'ils roulent en groupe, les débutants peuvent apprendre une tonne de choses. Mais les virées en groupe peuvent aussi rapidement être stressantes, par exemple si les autres se plaignent de la lenteur du novice ou – ce qui se produit plus souvent – lorsque ce novice se met trop la pression, de peur de gâcher le plaisir des autres. La seule solution : mettre les choses au point avant de prendre la route et convenir que le groupe s'adapte à la vitesse du plus lent. Et vous devez vous-même simplement accepter que vous êtes encore un débutant. Tous les autres sont aussi passés par là. Donc : si les autres râlent : vous n'êtes pas trop lent, c'est le groupe qui est trop rapide !

Pilotage sur l'asphalte mouillé
La pluie n'est pas un problème – à condition que votre style de pilotage soit adapté aux circonstances.

Rouler par temps de pluie

Il est bien connu qu'il pleut souvent en Europe centrale. Cela permet d'autant mieux d'apprendre à rouler sur les chaussées humides. Exception faite de la visibilité limitée à travers l'écran, l'eau a la fâcheuse tendance de réduire le coefficient de frottement de la surface de la chaussée. En d'autres termes : l'adhérence des pneus s'en trouve réduite.

Mais : sur une chaussée humide, les pneus modernes de routières sportives et d'enduros routières offrent un niveau d'adhérence que la plupart des débutants n'exploitent pas, même par temps sec. Ne vous laissez donc pas effrayer par un peu d'eau.

Roulez simplement un peu plus lentement que d'habitude, observez une distance de sécurité encore plus importante et évitez toute manœuvre fébrile de freinage, de braquage ou d'accélération. Une grande prudence est toutefois requise au niveau des plaques d'égout, du marquage au sol et des réfections de bitume.

Rouler avec un passager

À deux sur une moto – cela peut être une véritable partie de plaisir. Cela implique que l'on s'entende bien et que la moto offre suffisamment de place pour le passager. Mais : tant que vous devez encore lutter contre vous-même, la moto et le trafic, il est déconseillé de transporter une charge supplémentaire. Par charge supplémentaire, on n'entend ici pas tant le poids de la deuxième personne, mais la vigilance requise et la responsabilité supplémentaire.

Laissez-vous suffisamment de temps pour vous familiariser avec votre moto avant de modifier son comportement routier en ajoutant un passager : la moto réagit moins rapidement, la direction est plus dure, les distances de freinage et de dépassement sont considérablement prolongées. Tout cela n'est pas dramatique, cela nécessite uniquement un apprentissage et une adaptation délibérée du style de pilotage. Ci-après encore quelques règles de pilotage pour le conducteur et le passager :

fahrtipps

Règles de base pour la pilotage à deux

Pour le conducteur :

  • Démarrez et passez les vitesses en douceur, freinez suffisamment tôt, évitez les nids-de-poule.
  • Évitez les manœuvres fébriles ou risquées.
  • N'oubliez pas que les distances de freinage et de dépassement sont considérablement prolongées avec un passager sur la moto.
  • N'accélérez pas brusquement, ne roulez à grande vitesse et n'inclinez la moto qu'après l'avoir annoncé au passager et obtenu son accord.
  • En bref : roulez comme si vous étiez vous-même assis à l'arrière.

Pour le passager :

  • Tenez-vous bien, de préférence à la taille du conducteur.
  • Pendant le freinage, appuyez-vous contre le réservoir ou tenez-vous avec une main à l'arrière à la poignée passager (le cas échéant).
  • Veillez à une bonne tension du corps, tenez-vous bien droit, mais sans pour autant vous crisper.
  • Surveillez la route et anticipez. Cela permet d'éviter toute surprise dans les virages ou pendant le freinage et simplifie la tâche du conducteur.
  • Dans les virages, regardez par-dessus l'épaule du conducteur à l'intérieur du virage.
  • Restez au contact du corps du conducteur, mais ne vous y agrippez pas.
  • Formez toujours une ligne avec le conducteur.
  • Ne vous inclinez jamais en sens opposé à l'inclinaison de la moto.
  • Même pendant les arrêts temporaires, laissez toujours vos pieds sur les repose-pieds.

STAGE DE SÉCURITÉ ROUTIÈRE : PLUS DE PLAISIR À MOTO

Il n'y a rien de mieux qu'un stage de sécurité routière pour améliorer votre pilotage. Un jour passé sur un circuit d'entraînement fermé est on ne peut plus instructif et très amusant.

En savoir plus
0
Derniers articles visionnés

Vous n'avez consulté aucun article récemment.